Souvenange

En ce 15 octobre, journée mondiale de sensibilisation au deuil périnatal, je souhaitais vous présenter l’association Souvenange que j’ai rejoins il y a un an.

Chaque année en France, le deuil périnatal concerne plus de 7000 familles.

A savoir qu’une grossesse sur cinq n’est pas menée jusqu’à son terme. Les familles concernées n’ont parfois qu’un prénom sur le livret de famille comme seul et unique souvenir ou une photographie de l’enfant décédé prise par le corps médical.

Souvenange Photographie France est une association loi 1901 à but non lucratif fondée en 2014. Elle a été reconnue d’intérêt général et d’utilité publique un an après sa création. Son objectif permet d’offrir gratuitement aux parents endeuillés des images douces de leur bébé décédé dotées d une qualité professionnelle. Touché par la cause, l’acteur français Damien Jouillerot a décidé d’être le parrain de l’association.

credit photo: Souvenange Photographie France

Une telle structure n’existait pas en France contrairement aux Etats-Unis, au Canada et en Belgique. Aujourd’hui Souvenange est administrée par un CA composé de 6 membres actifs et compte à ce jour 142 adhérents dont 132 photographes/retoucheurs bénévoles et 10 bénévoles non photographes qui sont implantés dans toute la France y compris sur l’île de la Réunion.

J’ai décidé de rejoindre en 2019 cette belle cause en tant que photographe-retoucheur bénévole pour soutenir l’association et accompagner au mieux les parents afin de leur offrir un moment de douceur dans cette épreuve.

Notre devise est que » nous ne photographions pas la mort mais immortalisons l’Amour.« 

Les principaux champs d’action de Souvenange consistent à intervenir au sein des maternités ou sur demande directe des parents, pour photographier leur enfant décédé. En tant que photographe bénévole, nous sommes formés et sensibilisés au deuil périnatal pour une prise de vue adaptée avant toute intervention. Nous proposons aussi un service de retouche des images, réalisées par le personnel de santé ou les parents afin d’apporter plus de tendresse et de douceur en démédicalisant l’environnement de la photographie d’origine. Souvenange soutient également d’autres associations et intervient lors d’événements ou actions dédiées à la sphère de la sensibilisation du deuil périnatal.

Nous sommes conscients que lorsqu’un bébé décède pendant la grossesse, à la naissance ou quelques jours après, commence un très long et douloureux processus de travail de deuil pour les paranges, qu’il est primordial d’accompagner ces derniers avec respect, confidentialité, neutralité, sans pudeur et en toute bienveillance.

Suite à une demande directe pour réaliser les prises de vues par les parents ou par les établissement hospitaliers conventionnés, nous remettons aux familles les photos sous un délai de 2 mois maximum dans un coffret comprenant quelques tirages ainsi qu’une clé USB gratuitement. Nous envoyons les retouches photos via un lien de transfert web.

credit photo Souvenange photographie France

Comme je le dis souvent, nous sommes «des thanatopracteurs de l’image»

Les photographies sont retravaillées afin de corriger l’équilibre des couleurs et adoucir les stigmates de la mort tout en veillant à ne pas dénaturer l’enfant. Ainsi ces photographies, pourront être présentées aux proches et à la fratrie puis ainsi avoir sa place dans l’album de famille afin d’honorer la mémoire de l’enfant disparu.

Credit photo: Souvenange Photographie France

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.